Celle qui pèse la Vérité

Retour d’Enseignement de la Mère de clan de la 3ème lune.

Je me suis questionnée tout au long du cycle sur la manière dont cette 3ème Mère allait me faire part de Son Enseignement. Une phrase comme « rituel à créer » m’a été soufflée.

C’est aujourd’hui, le jour J, que cette phrase a pris tout son sens. J’ai senti LE moment venir. Ma plume a glissé avec fluidité sur le papier au fur et à mesure que se déroulait ma pensée.

J’ai d’abord écrit un texte d’appel puis le moment d’ouvrir mon Espace Sacré est venu. J’ai laissé parler mes ressentis, toujours sur le papier et de manière toujours aussi fluide.

Le temps de fermer mon Espace Sacré est arrivé. L’heure de La remercier et de Lui dire au revoir est venu. Celle qui pèse la Vérité a délivré Son Message.

Mon étude des 13 Mères Originelles

Je viens de terminer l’étude de la Mère de Clan de la 2ème Lune : La Gardienne de la Sagesse. J’ai étudié cette Mère a plusieurs reprises dans le cours du cycle. Je procède de la même façon à chaque étude et pourtant l’Enseignement de cette Mère de Clan m’a demandé d’y revenir par 2 fois.

C’est à la Nouvelle Lune que je lis le conte pour le découvrir en 1er lieu et ainsi laisse infuser l’Enseignement tout au long de la lunaison.

Puis à la Pleine Lune, je relis. C’est alors que certains passages résonnent plus qu’à la 1ère lecture, voire des nouveaux me tapent à l’oeil. D’ordinaire, je n’écris rien encore sur l’Enseignement en cours. Je prête attention à l’Enseignement avec ce que je vis entre la lecture et la 1ère relecture.

Avec la Mère de clan de la 2ème Lune, j’ai pris des notes. J’ai surtout laisser glisser ma plume sur le papier tant l’appel était fort. Je sais être une Gardienne des Mémoires et de Toutes Vérités. Mais là, cette relecture m’a révélé de toutes parts des vérités sur les missions que cela peut engendrer.

Enfin au Dernier Quartier, je relis et tire les Enseignements. Chose que j’ai faite hier et là, j’en ai appris sur le rôle de la Gardienne des Mémoires et de Toutes Vérités.

La manière dont le cycle d’Enseignement est découpé me permet de me connecter jusqu’à 3 ou 4 fois à la Mère de Clan. Tant les Enseignements sont riches qu’en 1ère lecture du livre, il y a de nombreuses Sagesses à assimiler. J’ai déjà lu cette Mère de clan l’été dernier et j’ai pourtant dû travailler par 2 fois avec Elle durant ce cycle. J’avais déjà « à l’époque » lu dans le groupe Facebook dédié, le livre est à lire, relire et à relire encore et encore, nous en apprendrons toujours.

Le livre des 13 Mères Originelles de Jamie Sams est un vrai trésor pour découvrir la Médecine de la Femme. Je suis ravie d’entreprendre cette première lecture dans le cadre de mon service à la Déesse-Mère.

Lectures du moment

J’ai plusieurs livres en cours. Certains, je les lis et relis, d’autres que j’étudie en profondeur et un que je découvre.

Comme par Magie est celui que je découvre. Le terme principal est la créativité. Faisant d’elle mon crédo (Créativité d’Avalon), le titre a titillé ma curiosité. L’auteure nous livre comment la créativité au sens large peut se manifester et nous donne des clés, ses clés et pépites d’expérience. Je l’ai commencé il y a bientôt 3 mois. Les chapitres courts permettent de revenir dessus de temps à autre.

De la rencontre d’Uther à la naissance d’Arthur, Morgane nous raconte son parcours jusqu’à la Prêtresse qu’elle est devenue. Les Dames du Lac, je ne pensais pas le finir. J’ai sauté de nombreuses pages. L’essentiel de l’histoire me semblait être dévoilé. Et puis, j’ai feuilleté dans les 130 dernières pages au moment de rédiger cet article. Il y a des mots qui ont attiré mon regard. Pour ce qu’il reste à lire, je le termine bientôt.

Les Ancêtres d’Avalon nous plonge dans ce qui pourrait être la découverte d’Avalon par le peuple des Atlantes, au lendemain de la destruction de leur cité. Après de nombreux jours en mer, ils parviennent à mettre pieds sur une terre de providence.

Le Secret d’Avalon est celui que j’ai dévoré l’été 2017 et que j’étudie encore et encore. Je reprends la lecture de nombreux passages pour revenir sur des notes prises, point de départ d’Enseignement. Ce livre m’a bien éclairé sur le chemin de Prêtresse d’Avalon. Composé de 4 grands chapitres, Le Secret d’Avalon nous retrace l’histoire de l’Île mythique avant d’être protégée par les célèbres brumes qu’on lui connaît.

Femmes qui courent avec les Loups, c’est le tout premier livre que je me suis offert au début de mon chemin initiatique. J’étais alors sur les traces de ce que pouvait être la femme qui sommeillait en moi. C’est un livre que je ressors souvent. Dernièrement, je suis revenue sur le conte de Barbe-Bleue, sur celui de Peau de Phoque, Peau d’Âme et le dernier en date la Jeune Fille sans mains. Il y a ainsi des moments de notre vie qui nous rappellent l’un des nombreux contes proposés par Clarissa Pinkola Estés. Je le conseille vivement pour débrousailler les premiers pas vers la pleine conscience de cette femme en soi.

Les 13 Mères Originelles, j’en parle souvent des derniers temps. Cette année 2018, il est celui qui est tout en haut de la Pile À Lire (PAL). Chaque nouveau cycle, je lis la Mère qui s’y rattache et la relis 1 à 2 fois de plus. C’est sans équivoque MON LIVRE DU MOMENT.

Changement de cap

C’est en mai 2017  que démarra ma Dévotion à Ceridwen.

Depuis Samhain, Sa présence et Ses Enseignements sont rares pour être quasi inexistants depuis mi-novembre. Normal, j’ai mis de côté mes recherches, lecture de textes et tirages au profit du repos. L’annonce d’une grossesse et l’entrée dans la période hivernale m’ont fait rester au lit un bon mois et demi. Sieste, farniente, et gros dodos étaient au programme.

Avec le retour des énergies ascendantes marqué par le Solstice d’Hiver, je reprends doucement mes activités quotidiennes. J’entre dans une nouvelle phase de ma vie de Prêtresse.

Lire l'article le Solstice d'Hiver

Ceridwen est et restera ma Déesse-Guide. J’en serai certainement plus à Son retour pour Imbolc.

Lire le message pour Imbolc

Maintenant, je mets au service de la Déesse-Mère. Cette mission n’est pas encore clairement définie. L’une des tâches est de suivre l’Enseignement des 13 Mères Originelles tout au long de cette année 2018. Une autre de poursuivre au nom de la Déesse-Mère un service proposé au début de l’hiver. Et enfin, débuter l’apprentissage des runes Spirit of Avalon.

Lire les articles sur l'Enseignement des 13
Mères Originelles 

C’est donc un changement de cap que j’accueille avec enthousiasme, c’est un véritable honneur pour moi d’être au service de la Déesse-Mère et de poursuivre ainsi sur la voie de la Sagesse.

En nos coeurs parfois meurtris, nous lançons un appel à la Vie.
En nos coeurs parfois lourds, nous recherchons la Douceur.
En nos coeurs parfois égarés, nous souhaitons l’Amour.
En nos coeurs sur le chemin de notre Vérité, nous pouvons
être accompagnés.

En savoir plus sur le Service d'accompagnement
au nom de la Déesse-Mère

Message pour Imbolc

Dans un mois la célébration d’Imbolc.

Je demande aux Runes quel message ont-elles à ce sujet.

Leur réponse

L’eau (laguz) est gelée (isa), attend Ceridwen.

Même si le Solstice d’Hiver annonce le retour imminent des beaux jours, il est encore tôt pour en savoir plus sur cette célébration de la (re)Naissance de la Nature (energie féminine).

Invocation au Divin Masculin

Vous pouvez réciter cette incantation chaque fois que vous ressentez le besoin de vous reconnecter à votre énergie masculine de manière différente, qu’il s’agisse de rétablir vos limites ou votre intégrité personnelles, ou de rendre votre relation avec quelqu’un d’autre plus saine en en améliorant l’énergie vibratoire

Homme de Pouvoir, Homme de Feu
Celui qui libère les désirs du cœur
Homme de l’Intérieur et de l’Extérieur
Plus fort que les doutes et la peur
Père, Guerrier, Chef, Amant
Protecteur, Chasseur, Professeur, Frère
Homme Divin, Homme d’Amour
Homme de la Terre, Homme des Cieux
Ta Force, Ma Force
Ton Pouvoir, Mon Pouvoir
Ton Amour, Mon Amour
Intégrité, Honneur, Compassion, Protection
Tendresse, Stabilité, Attention passionnée
Homme Divin, Homme d’Amour
Homme de la Terre, Homme des Cieux

source : oracle d’Isis

De Samhain à Yule

Samhain est plus qu’une célébration d’un soir, le 31 octobre. Cette célébration se représente comme un couloir.

Les énergies de Samhain se sont fait ressentir dès le 24 octobre et se terminent avec dans 2 ou 3 jours avec la Nouvelle Lune du 18/11/2017

La Tradition nous la fait célébrer le soir du 31 pour démarrer la nouvelle année le 1er novembre, marquant ainsi le temps fort des festivités. Toutefois, je vis cette période sur une plus longue durée.

En plus d’honorer nos Ancêtres lors des préparatifs et lors du jour même de la célébration, j’ai eu cette année l’occasion d’être en contact avec ma défunte mère et ainsi me libérer une énième fois. Même après 14 ans, il restait encore à lâcher.

Dans le cadre de l’École Des 5 Déesses D’Avalon, Ceridwen nous invite samedi 18/11 au soir pour célébrer la Nouvelle Lune.

En effet, cette NL est particulière car c’est la NL de Samhain menant à la période la plus sombre avant que le soleil reprenne sa phase montante à Yule.

Il s’agit du moment où nous sommes au plus près de notre déesse intérieure.

Cette lunaison marque à la fois l’aspect masculine de cette période car alors que nous descendons au plus près de notre Moi profond, le masculin va nous permettre de faire jaillir notre lumière des profondeurs.

Si vous le souhaitez, en simultané à 22h00, nous pouvons lire chacun chez soi le texte de l’article de célébration et voeux partagé sur le blog. Il est aussi possible de se créer une ambiance propice pour l’occasion.

Ce rituel est issu du livre La Colline du dernier Adieu de Marion Zimmer Bradley.

Vous pouvez confirmer votre présence en commentaire.

Belle journée 💚

Gaïenne

Célebration de la Nouvelle Lune et voeux

 » Je te salue, lune nouvelle, guide sacré et bienveillant !

Je m’agenouille devant toi,
Je t’offre mon amour,
Je te donne la main,
Je lève les yeux vers ta beauté radieuse,
Ô lune, lune nouvelle des saisons !

Je te salue, nouvelle lune !
Lumineux objet de mon amour !
Je te salue, nouvelle lune,
Vierge bienveillante, généreuse,
Tu suis ta course dans le ciel,
Tu brilles de ton éclat argent,
Ô lune nouvelle des saisons !

Ô toi, vierge souveraine de bonté,
Ô toi, vierge souveraine de bonheur,
Ô toi, vierge souveraine, lune des saisons,
Ma bien-aimée !  »

 » – Chères sœurs, sachez que la puissance de la lune est le pouvoir des femmes, la lumière qui brille dans l’obscurité, la force qui régit tous les flux intérieurs. La lune vierge règne sur tout ce qui commence, sur tout ce qui naît à la vie. D’elle-même nous tirons toute influence, toute énergie. Chères sœurs, acceptez-vous de consacrer votre vie entière au service de notre mission ?

– Nous t’invoquons, Déesse, Dame de Vie, Reine des cieux étoilés, Épouse vierge, Mère de tout renouveau, Sagesse terrestre et universelle ! Déesse de toutes les déesses, tu règnes sur nos cœurs comme tu brilles sur nos visages et dans le ciel ! Ô Déesse, entends-nous ! Déesse, viens à nous. Déesse, entends notre prière !
Je m’élève dans les airs et mes ailes sont lumière. Je vois des arcs-en-ciel auréoler la lune…les rayons du soleil qui illuminent le monde entier… Je sens l’eau des cascades ruisseler sur ma peau, la chaleur d’un feu caresser mon corps, la douceur infinie des bras de ma mère m’envahir dans un océan de tendresse… »

Issu du livre La Colline du dernier Adieu de Marion Zimmer Bradley

Ceridwen s’en est allée

C’est à la veillée de Samhain que Ceridwen s’en est allée. Elle a fini Sa descente dans le Monde d’En-Bas. Elle est maintenant en retrait jusqu’à Imbolc.

Avant de partir, Elle m’a présenté l’une de Ses Amies. À Mabon, c’était Airmeth. Cette fois-ci c’est avec Rhiannon que je vais faire connaissance. Ce n’est pas sous le visage de Rhiannon tel que tout le monde La connaît. C’est sous Son aspect sombre, La Peallag.

Cette information peut surprendre. Pourtant, c’est bien ainsi qu’Elle m’a été présentée.

Après avoir découvert un autre aspect de Ceridwen sous l’appellation La Cailleach, je poursuis avec La Peallag mon étude du Féminin Sacré.

Le Chaudron de Ceridwen à toutes les saisons #1 Samhaïn

Il n’est plus nécessaire de présenter Ceridwen et Son Chaudron. C’est un attribut qui lui va de paire. Tout le monde l’associe d’office lorsque l’on parle d’Elle.

Ce qui est intéressant à connaître c’est quelle symbolique particulière nous pouvons lui associer au rythme des saisons ou plus particulièrement selon la Roue de l’Année.

À cette période de Samhaïn, je confère au Chaudron de Ceridwen le pouvoir de Transformation pour de nouveaux départs.

Vous me direz que cela peut être valable toute l’année. Seulement, en cette période dite début de la Période Sombre, le bouillon de Son Chaudron a le goût de bons voeux.

En tant que Prêtresse d’Avalon, le 1er Novembre à venir est pour moi l’occasion de démarrer ma nouvelle année, un nouveau cycle au niveau spirituel.

J’ai préparé mon rituel en ce sens, énoncer aux Ancêtres ce que je désire accomplir pour cette nouvelle année qui commence.

C’est en cela que je confère au Chaudron de Ceridwen cette particularité, à ce moment précis de l’année.

C’est dans l’Esprit de Samhaïn que cet article s’inscrit.

Je souhaite pouvoir vous en proposer d’autre tout au long de la Roue de l’Année.

À suivre…