Mon Avalon #1

« Mon Avalon » est un petit jeu de cartes soufflé par Avalon et que j’ai plaisir à vous partager aujourd’hui. Je vous livre le défi qui se cache derrière cette création. Ben oui ! Sinon, ça serait trop facile 😃

Chaque jour entre le 5 et le 20 mars 2018, j’utiliserai le jeu pour connaître l’énergie de la Déesse du jour et Son message. Jusque là, rien de difficile. Ça se corse petit à petit par la suite.

Pour commencer, je m’entraînerai à l’écrit pour noter Son message, puis crescendo, je ferai une vidéo test de l’interprétation pour au final le proposer en direct sur ma nouvelle page Créativité d’Avalon.

Alors là, c’est LE challenge de ce printemps 2018 !

Depuis plusieurs semaines me tournait autour cette idée de vidéos. J’ai eu très envie de m’y mettre mais parler seule face à une caméra m’a freiné.

Avec ce challenge Avalonnien, je ne peux me détourner de ce qui se présente à moi. Et entre nous, maintenant que j’en parle publiquement, il est trop tard pour me défiler.

Changement de cap

C’est en mai 2017  que démarra ma Dévotion à Ceridwen.

Depuis Samhain, Sa présence et Ses Enseignements sont rares pour être quasi inexistants depuis mi-novembre. Normal, j’ai mis de côté mes recherches, lecture de textes et tirages au profit du repos. L’annonce d’une grossesse et l’entrée dans la période hivernale m’ont fait rester au lit un bon mois et demi. Sieste, farniente, et gros dodos étaient au programme.

Avec le retour des énergies ascendantes marqué par le Solstice d’Hiver, je reprends doucement mes activités quotidiennes. J’entre dans une nouvelle phase de ma vie de Prêtresse.

Lire l'article le Solstice d'Hiver

Ceridwen est et restera ma Déesse-Guide. J’en serai certainement plus à Son retour pour Imbolc.

Lire le message pour Imbolc

Maintenant, je mets au service de la Déesse-Mère. Cette mission n’est pas encore clairement définie. L’une des tâches est de suivre l’Enseignement des 13 Mères Originelles tout au long de cette année 2018. Une autre de poursuivre au nom de la Déesse-Mère un service proposé au début de l’hiver. Et enfin, débuter l’apprentissage des runes Spirit of Avalon.

Lire les articles sur l'Enseignement des 13
Mères Originelles 

C’est donc un changement de cap que j’accueille avec enthousiasme, c’est un véritable honneur pour moi d’être au service de la Déesse-Mère et de poursuivre ainsi sur la voie de la Sagesse.

En nos coeurs parfois meurtris, nous lançons un appel à la Vie.
En nos coeurs parfois lourds, nous recherchons la Douceur.
En nos coeurs parfois égarés, nous souhaitons l’Amour.
En nos coeurs sur le chemin de notre Vérité, nous pouvons
être accompagnés.

En savoir plus sur le Service d'accompagnement
au nom de la Déesse-Mère

Message pour Imbolc

Dans un mois la célébration d’Imbolc.

Je demande aux Runes quel message ont-elles à ce sujet.

Leur réponse

L’eau (laguz) est gelée (isa), attend Ceridwen.

Même si le Solstice d’Hiver annonce le retour imminent des beaux jours, il est encore tôt pour en savoir plus sur cette célébration de la (re)Naissance de la Nature (energie féminine).

J’ai lu les 21 règles de vie de l’Enchanteur

Je viens de terminer la lecture de ce livre, Les 21 règles de vie de l’enchanteur de Patrick Dacquay aux Éditions Véga.

Au début, j’étais captivé par la lecture des 6 premières règles et plus j’avancais dans la lecture et moins je trouvais les histoires tirées à 4 épingles.

Les 21 règles me rappellent un livre d’Enseignements du Dalaï Lama que j’ai lu il y à presque 20 ans de cela. Le livre parle de clés du bonheur pour mieux vivre sa vie. Je retrouve dans le livre de Patrick Dacquay la même essence.

Mises bout à bout les 21 règles ressemblent de près à un parcours initiatique qu’un homme suit pour parvenir à mettre en marche sa Destinée.

Je parles d’homme car pour une femme le parcours initiatique me paraît commencer de l’intérieur. Bien que les hommes ont aussi leur part féminine, le masculin prédomine ce qui lui vaut d’initier, de mettre en pratique avant d’assimiler, d’intérioriser.

Je recommande ce livre pour celles et ceux qui cherchent des clés de compréhension de leur vécu et comment parvenir à sa suite.

Le Chaudron de Ceridwen à toutes les saisons #1 Samhaïn

Il n’est plus nécessaire de présenter Ceridwen et Son Chaudron. C’est un attribut qui lui va de paire. Tout le monde l’associe d’office lorsque l’on parle d’Elle.

Ce qui est intéressant à connaître c’est quelle symbolique particulière nous pouvons lui associer au rythme des saisons ou plus particulièrement selon la Roue de l’Année.

À cette période de Samhaïn, je confère au Chaudron de Ceridwen le pouvoir de Transformation pour de nouveaux départs.

Vous me direz que cela peut être valable toute l’année. Seulement, en cette période dite début de la Période Sombre, le bouillon de Son Chaudron a le goût de bons voeux.

En tant que Prêtresse d’Avalon, le 1er Novembre à venir est pour moi l’occasion de démarrer ma nouvelle année, un nouveau cycle au niveau spirituel.

J’ai préparé mon rituel en ce sens, énoncer aux Ancêtres ce que je désire accomplir pour cette nouvelle année qui commence.

C’est en cela que je confère au Chaudron de Ceridwen cette particularité, à ce moment précis de l’année.

C’est dans l’Esprit de Samhaïn que cet article s’inscrit.

Je souhaite pouvoir vous en proposer d’autre tout au long de la Roue de l’Année.

À suivre…

La Nouvelle Lune de la Vérité de Coeur

Cette Nouvelle Lune d’octobre 2017, le jeudi 19 à 21h12 pour être précis, m’invite à écrire sur qui je suis.

En suivant mon blog, vous vous êtes sans doute aperçu, je suis une Dévote de Ceridwen. C’est en mai dernier que cette aventure à commencer.

Je parle d’aventure car c’est vraiment le cas. Depuis que j’ai débuté la dévotion, de nombreux chemins se présentent à moi.

Ceridwen m’a présenté l‘une de Ses Amies et depuis c’est le grand chamboulement. Rien de négatif en disant cela. Bien au contraire, j’ai dorénavant plusieurs autres déités dont Le Merlin à mes côtés pour m’accompagner sur le chemin de ma Destinée.

Je suis également en contact avec la Fée Viviane. Par Son intermédaire, j’apprends à communiquer avec le Petit Peuple et à en prendre soin.

Tout ceci me sert sur mon chemin. Me sert à savoir qui je suis et tout ce dont je suis capable.

Auprès de chacun d’eux, j’ai pu (re)découvrir mes dons et capacités.

Non seulement je suis Dévote mais je suis également Gardienne des Souvenirs et de toutes Vérités, Femme-Fée et Chamane de la Nature. J’ai le don de pouvoir être ici et dans l’au-delà. Je vois au plus profond de chaque âme et suis capable d’entendre ce qu’elle a à dire.

Je suis également Prêtresse d’Avalon. J’ai été missionnée pour ouvrir une école nommée École des 5 Déesses d’Avalon pour accompagner chaque personne désirant épouser les pas de la Déesse et prendre le Chemin de sa Destinée.

Je vous prie de croire que tout ceci est mon quotidien. C’est bien ce que je vis depuis que Ceridwen est entrée dans ma Vie.

Pour tout ceci, j’exprime ma profonde gratitude à tout ceux qui m’ont de près ou de loin mener sur ce chemin. Je vous suis reconnaissante du plus profond de mon âme.

Merci 💙

L’Esprit de Samhain

Article co-écrit par Anaïs, Gaïenne, Ceridwen et le Petit Peuple.

Les Festivités de Samhain arrivent à grands pas. Nous sortons tout juste de l’Automne que cette célébration annonce l’arrivée au galop de l’Hiver.

Samhain est pour Avalon une fête de fertilité très importante. Pourtant en apparence tout paraît froid, austère et vide de sens. Pourtant, Samhain est aussi une célébration où le Dieu et La Déesse peuvent s’unir si la saison est froide ou mauvaise.

C’est aussi l’occasion de remercier tous ceux qui sont auprès de nous toute l’année mais aussi d’honorer ceux qui agissent dans l’ombre. Par ombre, comprendre nos Ancêtres, ceux avec qui nous pouvons communiquer à ce moment précis de l’année. C’est le moment opportun de le faire.

Samhain est en effet une fête qui nous rassemble tous autour de nos Ancêtres les plus lointains mais aussi ceux qui nous ont quitté dans l’année.

Durant la nuit de Samhain, le voile séparant le monde visible de celui de l’invisible est alors mince ce qui permet aussi de communiquer plus aisément avec le Petit Peuple.

En cette nouvelle saison d’hiver qui débute, voici Son message :

Les Feux de la Samhain et le Petit Peuple

Les feux ici, nous invitent à la quiétude et à l’entraide. Certes nous approchons de l’Hiver, certes nous entrons dans la saison dite sombre, mais il ne faut pas perdre espoir malgré le noir qui est à l’intérieur de nous et celui qui est autour de nous également. Il existe toujours une Lumière qui brille, un Phare qui nous éclaire malgré la tempête, malgré nos incertitudes, nos peurs ….. C’est à vous de bien vouloir suivre ce flambeau qui vous guidera jusqu’au Solstice du Printemps. Vous avez le libre choix de prendre la flamme dans votre coeur et dans votre âme ou de courber l’échine devant le blizzard. C’est une période où nous devons nous rappeler que malgré nos différences, nos vécus, nos problèmes, nous ne sommes jamais seuls et qu’il y a si nous la demandons, une main qui est tendue ou prête à l’être pour nous aider à avancer et à traverser le froid de l’hiver. Sachons recevoir mais aussi et surtout sachons donner. Tout à un équilibre.

C’est aussi une période où il nous est permis de demander ce que l’on veut pour la nouvelle année qui arrive. On mise sur l’Optimisme et l’Abondance. Demandez et vous recevrez. Pour le Petit Peuple, cela peut être aussi une période de souffrance et d’inquiétude et par conséquent, il peut vous arriver pendant vos promenades en forêt de voir débarquer dans vos maisons des Fées, des Korrigans…. Sachez Leur ouvrir vos portes afin de Les aider Eux aussi à traverser cette période. Si vous avez besoin du Petit Peuple, sachez que le Petit Peuple a également besoin de vous. Demandez et vous recevez veut également dire aller en forêt, faire des offrandes, oser demander au Petit Peuple de quoi Il a besoin, comment l’obtenir…. afin par exemple de Le soigner et de Lui montrer votre bonne volonté.

La période dans laquelle nous entrons, peut s’avérer être une période apaisante si nous acceptons les transformations et les guérisons qui vont nous être données. Elle peut être aussi une période qui s’avère tourmentée et pénible si nous luttons contre ce qui peut être meilleur pour nous. Certaines décisions, transformations, changements peuvent parfois faire peur et dans ce sens, nous avons le premier réflexe de ne pas le prendre à bras le corps. « Voyez dans nos silences » disent nos guides, nos ancêtres, le Petit Peuple…. Non un jugement, mais plutôt la meilleure des réponses pour nous entendre. Nous sommes là tout près de vous.

Samhain est aussi une période où nous devons faire face à nous-même. Les feux font également office de miroir en cette célébration. Ayons le courage de nous regarder dans le miroir, de sortir nos peurs à la lumière et de nous moquer de nos vieux démons.

Tout comme nous, le Petit Peuple, surtout en cette période et en Hiver, peut se montrer un peu agressif et parfois même maladroit, sachez que Lui aussi souffre des affres de cette saison et qu’Il ne vous veut aucun mal. Voyez malgré Ses souffrances, La Lumière pure et Son Grand Coeur.

Comme nous vous le disions plus haut, Samhain retire le voile entre les mondes. C’est le bon moment afin de se mettre en connexion avec nos ancêtres et nos aînés et d’entamer un aprenti-sage. C’est par conséquent aussi un moment idéal pour se renseigner sur nos origines, sur la culture familiale et d’en découvrir aussi sur la Magie qui coule dans notre sang. La période de la Samhain est un espace de Créativité si nous le voulons bien, un moment en Sororité ou en Fraternité que l’on peut mettre à profit pour, par exemple, aller dans des endroits tels que des hammams et de faire ainsi peau neuve pendant l’Hiver.

Samhain est aussi une période sous l’égide du Scorpion et de son élément de prédilection l’Eau. C’est par conséquent, une période où nos émotions sont mises à lourdes épreuves. Le souvenir de nos proches disparus est présent en ce jour de commémoration et de remerciements de leurs Enseignements apportés tout le long de leur chemin à nos côtés. Mais les larmes, parfois, ont du mal à venir et notre coeur est si lourd, qu’avancer, aimer, partager, aider, et donc aller vers l’autre, peut nous sembler extrêmement difficile.

Pourtant, pleurer a de nombreuses vertues et montrer nos pleurs est loin d’être une preuve de faiblesse.

Afin, de se vider l’âme et de le soulager, nous pouvons faire appel à la Reine Ondine et aux sujets des profondeurs pour qu’Ils viennent en nous accompagner nos larmes vers la Lumière. Pour cela, nul besoin d’un gros rituel mais une petite demande faite dans le silence de son coeur, et une petite offrande suffira.

Samhain est aussi placé sous l’élément du Feu qui est la transformation, la transcendance, la passion, le feu du foyer, la vie. Et lors des célébrations de Samhain, c’est par conséquent, le Dieu Salamandre et la cour de Feu qui établit, avec la Reine Ondine, Son Trône.

Le Roi Salamandre peut nous aider à brûler tous les liens éthériques négatifs qui nous pompent l’énergie mais également à mettre de la Passion de l’ardeur, de la force pendant nos travaux d’Hiver. Même chose ici pour demander, il suffit de dire dans le fond de son coeur et de son âme, une petite phrase telle que “ Seigneur Salamandre, Toi et Ta cour de Feu, pouvez-vous m’aider à entretenir ma flamme tout l’Hiver. Merci ” et d’y placer une petite offrande.

IDÉES D’OFFRANDES

Offrandes pour les Ondines et les Sujets de l’Eau: Algues, coquillages, cailloux marins …..

Offrandes pour les Salamandres et la Cour de Feu: Charbons, bougies, …..

Rune Thurisaz : retour d’expérience

Toute la journée du 09.10.2017, Le Merlin m’a fait gardé dans la poche droite de mon gilet de Vieille Bique, la Rune de protection Thurisaz.

En effet, hier j’en avais besoin pour me protéger pour éviter toutes représailles.

Hier, j’ai avoué en toute vérité à une Amie ce que j’avais sur le coeur. Je voulais mettre un terme à notre relation amicale.

Il était bon à la fois de me protéger et d’avoir cette magie à porter de mains pour dire tout ce que j’avais à lui dire.

C’est vrai, je ne me suis pas énervée mais alors quelle montée d’adrénaline !

Comme quoi, la Magie a du Bon et peut souvent nous soutenir dans des situations qui parfois nous semblent difficiles à surmonter.

Aujourd’hui, un autre tirage avec Les Cartes Médecine, vient m’apprendre la Médecine Sacrée du Serpent.

Car oui, tout est lié avec mon aventure d’hier.

J’ai appris que pour pouvoir intégrer la Médecine du Serpent, il faut d’abord se faire mordre, se laisser prendre par le poison pour qu’il coule dans nos veines.

Attention ! N’allez pas vous faire mordre volontairement pas un serpent. Je parle ici de Médecine Sacrée, de Médecine de l’Esprit.

Pour poursuivre, je vous cite un extrait du livret des Cartes Medecine de Jamie Sams et Davis Carson :

La Médecine du Serpent « C’est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent nous empoisonnées peuvent être mangées, ingérées et transmuées lorsqu’on a les bonnes dispositions de l’esprit. »

C’est ce qui s’est passé avec cette Amie. Je sentais le vent tourner. Rien de grave ne c’était produit, il en était ainsi. Je ne me suis pas pressée, pas énervée. Je me suis laisser mordre, empoisonnée par la morsure du Serpent. Lorsque j’étais dans les bonnes dispositions, guidée par ceux qui m’accompagnent chaque jour, j’ai laissé le venin s’écouler, transmuer, pour ne plus revenir, en finir avec cette amitié qui ne pouvait pas durer, qui n’était plus alignée avec celle que je suis aujourd’hui.

C’est ainsi que j’ai appris à laisser parler mon coeur, mes émotions en toute symbiose avec le reste de mon Âme.

Quoiqu’il en soit, je ne lui en veut pas du tout à cette Amie. La Vie est ainsi. Nos vies se croisent et parfois se séparent. Ainsi va la Vie !

Moi et Le Petit Peuple

Il y a quelques temps, j’ai rencontré le Petit Peuple.

J’ai d’abord fait la connaissance de Fée Viviane. Et puis en y réfléchissant, non, ce n’est pas Elle que j’ai rencontré en premier mais le Nain, l’un des gardiens de la forêt près de chez moi.

C’était à Lughnasadh dernier, je prenais soin de Lui comme Il me l’a demandé. Une infusion froide de lavande plus tard et Le voilà soigné ! Je suis depuis allée à Sa rencontre à Mabon dernier.

J’aime être à leurs contacts. Je me sens dynamique et apaisée quand je suis avec Eux.

Depuis j’ai fait plusieurs autres rencontres et jours après jours, je découvre qui Ils sont.

J’aime être à leur côté et pour rien au monde j’en changerai.

Discuter, prendre soin d’Eux, échanger sur qui Ils sont tous les jours permet de tisser des liens. Ils demandent à être Nos amis pour le plus grand bien de la planète.

Récolte de Mabon

Je récolte ce que j’ai semé depuis ces 2 dernières années.

La découverte du Bullet Journal à été révélatrice. Je m’en servais aussi pour mes tâches quotidiennes liées à l’entretien de la maison. J’avais alors créer des tableaux de routine selon la méthode Fly Lady. Si cela vous intéresse, les documents sont  téléchargeables ici.

En mettant en pratique cette méthode, j’ai appris à m’organiser afin de ne pas à avoir trop à faire en un seul jour.

J’ai également appris à  terminer une tâche avant de passer à une autre pour ne pas tourner en bourrique.

Et puis, j’ai mis de côté le Bullet Journal parce que je n’avais plus d’activité extérieure. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, j’en parles là. 

A la rentrée de septembre 2016, je m’étais en place un cercle de femmes « Les Demoiselles de Cojoux ». Un véritable flop ! Ce qui m’a valu une introspection difficile tout l’hiver.

J’avais l’envie, les idées, les capacités pour le faire mais la graine ne voulait pas prendre.

Alors si la Déesse à un Grand Plan pour moi, quel était-il ?

S’en suit l’apprentissage du lâcher-prise. Oui, encore une expression à la mode que l’on met à toutes les sauces !

Je suis là pour en témoigner, ça marche !

Pas besoin d’un service de coaching ou d’interprétation astrologique. Faire sa vie de tous les jours sans penser à ce qu’il nous adviendra est ce qui a fonctionné pour moi.

J’ai fait ce que j’avais envie de faire à chaque fois que cela se présentait. Et si, c’était 2 jours, 1 semaine, 1 mois ou plus, c’est qu’il en était ainsi.

Bon ! J’ai pris des gadins, hein, mais j’en suis sortie grandie

Grandie et sereine car aujourd’hui je comprends. Tout s’éclaire.

Tout ce que j’ai expérimenté ces 2 dernières années porte ses fruits aujourd’hui.

Ma pratique spirituelle connaît un grand tournant. Avec tous les outils que j’ai testé, les rencontres faites, les expériences réussies et les gadins, aujourd’hui je mets à profit tous ces Enseignements.

Aux premiers regards ça a l’air banal ou peu important. Et pourtant ! Toute la différence est là !

J’ai démarré une dévotion en mai dernier sans y être vraiment préparée, sans trop savoir ce que c’était, là où ça me mener…

Et voilà qu’aujourd’hui démarre mon Noviciat de Prêtresse d’Avalon.

Je mène en parallèle les différents Enseignements que je reçois chaque jour de toute part.

Il est certain que tout ce que j’ai appris ces 2 dernières années font partie du Grand Plan auquel je suis destinée.

Je suis là pour en témoigner !